Indices des prix à la consommation


#1

Brouillon de demande :

A l’attention de la PRADA de l’INSEE,

Madame, Monsieur,

L’INSEE calcule un indice des prix à la consommation (IPC) à partir de relevés de prix et de données de consommation des ménages.

Nous vous prions de bien vouloir nous communiquer par voie de publication en ligne, les documents suivants :

  1. La liste des quelques 1100 familles de produits (“variétés”) et des produits qui les composent.

  2. La liste des 99 agglomérations et des 4 départements d’outre-mer dans lesquels sont effectués les relevés.

  3. La liste des 30.000 points de vente qui alimentent les relevés.

  4. Les données brutes de collecte.

  5. Les valeurs des 200.000 séries “produits précis dans un point de vente donné” et des 190.000 séries “tarif” collectées de façon centralisée.

  6. Les valeurs des 30.000 indices élémentaires (croisement variété x agglomération).

  7. La valeur des pondérations intervenant dans le calcul de l’IPC.

  8. Les données extraites de l’enquête “Budget de famille” utilisées pour le calcul de l’IPC, anonymisées si besoin.

  9. Les données extraites des évaluations annuelles des dépenses de consommation des ménages réalisées par la Comptabilité Nationale utilisées pour le calcul de l’IPC (consommation finale effective des ménages restreinte au champ des biens et services faisant l’objet d’une production marchande).

  10. L’ensemble des autres sources de données spécialisées intervenant dans le calcul de l’IPC.

  11. Toute la documentation utilisée par les économistes de l’INSEE pour le calcul de l’IPC et qui ne fait pas déjà l’objet d’une publication en ligne. Cette documentation comprend les traitements spécifiques (variétés saisonnières, évolutions de prix pures, etc.).

  12. L’ensemble des codes sources utilisés par les économistes de l’INSEE pour le calcul de l’IPC et qui comprend notamment les traitements spécifiques (variétés saisonnières, évolutions de prix pures, etc.).

  13. Tous les autres documents (code source, documentation, données, etc.) nécessaires à la reproductibilité des calculs de la 8e génération de l’IPC, dont les résultats sont publiés mensuellement au JORF depuis janvier 2016 (IPC de l’ensemble des ménages, IPC hors tabac de l’ensemble des ménages, IPC hors tabac des ménages urbains dont le chef est ouvrier ou employé, IPC hors tabac des ménages du premier quintile de la distribution des niveaux de vie).

  14. Tous les documents (code source, documentation, données, etc.) nécessaires au calcul de l’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) depuis janvier 2016.

Pour les données présentant une évolution temporelle, nous vous prions de publier leur historique depuis janvier 2016.

L’association pourra se désister partiellement si elle estime que l’administration sollicitée ne fait pas preuve de lenteur exagérée dans le traitement de sa demande, que les documents, codes sources et données déjà ouverts offrent des garanties satisfaisantes de reproductibilité de l’IPC et que les traitements encore fermés influent peu sur le résultat des calculs proportionnellement à l’effort requis pour procéder à leur publication.

Cordialement

Association Ouvre-boîte
RNA W751238177
https://ouvre-boite.org


#2

14 points de demande ? trop large, imprécis… bref, irréaliste

Le 4 permet de connaître au moins 1, 2, 3, non ?


#3

Le calcul de l’IPC est complexe, il se base sur de nombreuses sources de données et mesures et il évolue dans le temps. On ne peut pas s’asseoir sur les détails.

Par exemple, les données brutes de collecte comprennent les prix de produits dans des points de ventes physiques. Ça ne permet pas de remonter aux familles de produits (point 1), ne donne aucune info sur les points de ventes immatériels (sites internet : point 3) et masque d’éventuelles agglomérations qui n’ont fait l’objet d’aucun relevé (point 2).

Et même si les données du point 4 contenaient celles des points 1, 2 et 3, leur ouverture satisferait automatiquement ces mêmes points. Je ne vois pas l’inconvénient à présenter une demande contenant des redondances.


#4

Ça renforce l’intérêt de la demande…